Assistante des médecins du travail, la secrétaire médicale, appelée aujourd’hui assistante santé au travail, est aussi l’interlocutrice privilégiée des entreprises adhérentes pour l’organisation du suivi de leurs salariés.


DEFINITION ET ROLE

Elle gère le planning de rendez-vous du médecin et établit les convocations pour les salariés.

Elle est en contact permanent avec les salariés et les adhérents, par téléphone, mails, courrier, fax.

Chaque année, les adhérents lui adressent une liste de leur personnel qu’elle met à jour. Il incombe à l’employeur de déterminer, avec le concours du médecin du travail, les surveillances médicales renforcées et de signaler régulièrement les événements qui supposent une intervention (embauche, reprise de travail…).

Elle accueille les salariés et réalise les examens complémentaires (audiomètre, visiotest, analyses d’urine).

Elle assure la gestion des dossiers médicaux des salariés

Elle saisit les documents demandés par le médecin

Elle est soumise au secret professionnel



planning médecin


VISIO
LES EXAMENS COMPLEMENTAIRES

Visiotest : permet de contrôler l’état de la vision. C’est un examen de dépistage, ne remplaçant pas l’examen ophtalmologique. Il est interprété par le médecin du travail en fonction de la plainte des salariés et des exigences visuelles de leur activité professionnelle.

Audiomètre : permet la mesure de la capacité auditive, et peut déceler un éventuel défaut auditif.

Analyse d’urine : est un mode de mise en évidence de nombreuses affections. Elle permet de déceler le glucose (diabète), l’albumine (états fiévreux, insuffisance cardiaque,…), le sang (infections urinaires, calculs, tumeurs).

Ces examens complémentaires sont effectués par l’assistante santé au travail, mais les résultats sont interprétés seulement par le médecin du travail.